La Réserve de biosphère de Fundy de l'UNESCO lance un documentaire sur les changements climatiques locaux

Publié le 18 juin 2013

La Réserve de biosphère de Fundy de l'UNESCO à célèbré le lancement du documentaire The Whitney Journals dans le cadre de son assemblée générale annuelle qui à pris lieu en soirée le 17 juin. Le documentaire explore les observations de la nature enregistrées pendant près de 40 ans par la famille Whitney de la région de Sussex. L’analyse de leurs observations démontre les effets du changement climatique sur l’environnement local.

« La famille Whitney a pris soin d’enregistrer une variété d'observations importantes de la nature sur leur ferme au cours des 40 dernières années », explique Megan de Graaf, directrice générale de la Réserve de biosphère de Fundy de l'UNESCO. « Lee et Alice Whitney sont des amis de ma famille depuis des années et ils ont hâte de voir leurs
journaux d’observations de la nature utilisés pour un tel projet. »

Lorsque la Réserve de biosphère de Fundy de l'UNESCO a commencé ce projet, il y a deux ans, les responsables du projet ont réalisé que beaucoup d'informations importantes liées à la nature avaient été recueillies au fil des ans par des gens qui résident à l'intérieur et autour de la Réserve de biosphère de Fundy. Avec cette vidéo, la Réserve de biosphère de Fundy met en évidence le fait que les citoyens peuvent eux aussi être des scientifiques et des experts sur les changements qui ont lieu dans leur environnement.

«  Notre analyse des journaux de la famille Whitney nous dit que notre climat local semble, en effet, en train de changer », explique Ben Phillips, gestionnaire du programme de conservation de la Réserve de biosphère de Fundy de l’UNESCO.

FBR AGM 170613 007De gauche à droite: Craig Norris, Megan de Graaf, Lee Whitney, Alice Whitney, Ben Phillips, et Prof. Yves Gagnon.

Selon les registres de la famille Whitney, depuis le début des années 1970, la saison de culture sans gel s’est allongée de 25 jours, la saison de reproduction pour la rainette crucifère compte 29 jours supplémentaires, les merles font leur apparition un mois plus tôt au printemps et les lilas sont en avance de 7 jours dans leur saison de croissance. La Réserve de biosphère de Fundy espère continuer de contribuer à ce projet avec bien plus de données provenant des citoyens.

« Ce projet met parfaitement en valeur notre intérêt envers le développement durable, la conservation et le renforcement des capacités de nos partenaires et nos communautés », affirme le Dr Yves Gagnon, président du conseil d'administration de la Réserve de biosphère de Fundy de l’UNESCO. « Nous voulions partager ces journaux et autres, en tant que les ressources scientifiques impressionnantes, avec tous les gens habitant et entourant la Réserve de biosphère de Fundy. »

Le projet Savoir populaire et climat, dans lequel s’insère ce documentaire, a été rendu possible grâce au financement du Fonds en fiducie pour l'environnement du Nouveau-Brunswick. Le projet a pris naissance en 2011 afin d’encourager les citoyens à devenir des « scientifiques » en enregistrant régulièrement leurs observations de la nature et en les partageant avec la Réserve de biosphère de Fundy de l'UNESCO pour fins d'analyse, fournissant ainsi aux communautés une conscience des effets du changement climatique au niveau local. Regardez la vidéo sur YouTube: youtube.com/FundyBR et suivez l’évolution du projet sur Facebook à la Réserve de biosphère de Fundy. Pour plus d'informations sur la Réserve de biosphère de Fundy et ses projets et initiatives, visitez Fundy-biosphere.ca. Pour de plus amples renseignements sur le Fonds en fiducie pour l'environnement, cliquez ici